Témoignages de producteurs

Bernard KEROUEDAN, 29780 PLOUHINEC

Issu d’un parcours atypique, Bernard Kérouedan a fait le choix du mode de production BIO par engagement personnel et familial mais aussi car il souhaite laisser une planète propre à ses enfants…

Chiffres clé :

  • Date de création : 01/01/1999
  • Quota : 220 000L
  • Nbre de vaches : 48 vaches
  • Surface : 50 ha
  • Particularité : vaches à l’herbe fraîche toute l’année

Pourquoi ce choix du BIO?

« J’ai un parcours un peu atypique. j'ai travaillé pour la société Alstom à la Rochelle pendant 8 ans en tant qu'informaticien puisque j'étais diplômé dans ce domaine. Mais l'appel de la terre a été finalement plus fort que le confort du salariat dans un grand groupe industriel au bord de la mer ! Après une "remise à niveau agricole à Saint-Ségal", je reprends, à partir du 1er janvier 1999, la ferme familiale exploitée jusque-là en conventionnel. La conversion démarre aussitôt. En 2005, une importante reprise de terres permet d'abandonner la culture du maïs et d'envisager le passage au « tout herbe ». Depuis cette date, les vaches, en tant qu'herbivores, ne consomment que de l'herbe : pâturée, séchée, mi-fanée et, depuis peu, apportée à l'auge par une auto-chargeuse. Alors pourquoi en Bio ? Une évidence, un choix de vie. C'était la condition pour reprendre l'exploitation.

 

Selon vous, le BIO c’est quoi ?

"Le maître mot : l’humilité.

C’est vivre en osmose avec la nature, ce qui implique d’accepter ses bienfaits et ses caprices et d’en tirer profit, il faut donc accepter de se faire peur…

On est autonome, c’est très important !"

Quelles difficultés avez-vous rencontré ou rencontrez-vous aujourd’hui ?

« 2001-2005 : la crise du lait BIO : quand on a connu la crise du lait bio dans ces années-là, on peut tout affronter mais faut tout de même accepter de se faire peur !

Je travaille tout seul au sein de l’exploitation mais en CUMA (Pdt de la CUMA) : l’entraide entre les adhérents est très importante.

Aujourd’hui, l’exploitation est rentable mais il reste beaucoup de choses à améliorer ! »

Un engagement de tous les jours

Vie en totale adéquation avec son métier : consommation de produits BIO, maison en bois, investissement dans le photovoltaïque …

Retour à la liste