Témoignages de producteurs

Alain et Odile GUILLOU, 29230 GUIMILIAU

Installés à Guimiliau, aux pieds des Monts d’Arrée, Alain et Odile Guillou ont fait le choix du BIO et d’un mode de vie en adéquation avec la nature…

Chiffres clé :

  • Date de création : Février 1982
  • Conversion en Bio : 01/04/2012
  • Quota : 300 000L (vs 420 000L en conventionnel avant)
  • Nbre de vaches : 56 vaches laitières et 13 génisses élevées par an
  • Surface : 56 ha

Pourquoi ce choix du BIO?

« Un souhait depuis l'arrêt de la production porcine, au départ en retraite des parents, mais nous engager en bio induisait une perte de production de 25%, une étude économique poussée a donc été réalisée avant la prise de décision.

  • Le système fourrager à dominante herbagère limitait déjà beaucoup l'utilisation de pesticides
  • Nourrir les vaches à l'herbe : « Les vaches sont des herbivores »
  • Valoriser l’existant (parcellaire groupé, talus boisés préservés) : ne pas contrarier la nature »

Selon vous, le BIO c’est quoi ?

"Le Bio c'est nourrir l'animal le plus naturellement possible (avec de l'herbe pâturée de préférence...) L’autonomie : ne pas importer d'aliments pour nos vaches c'est aussi réduire notre impact environnemental; moindre sensibilité aux variations des cours de matières premières.

La durabilité : les pâtures et talus boisés stockent lecarbone, évitent le ruissellement. Le système de production moins exigeant en capitaux permettra une reprise par un jeune agriculteur.»

 

Quelles difficultés avez-vous rencontré ou rencontrez-vous aujourd’hui ?

« 2 ans de conversion ont entrainé une baisse de revenus mais le cap est passé, nous sommes désormais confiants en l’avenir et 100% satisfaits.

Le BIO c’est toujours se remettre en question et essayer de nouvelles techniques : antibiotiques remplacés par les huiles essentielles, pâtures atypiques (plantain, chicorée, etc...)»

 Cohérence du système :

Parcellaire groupé grâce aux échanges de terres. Plus de pâturage = moins de fuel consommé. Chemins empierrés et sablés pour le confort des vaches. Utilisation de chiens de troupeaux (Border Collie)pour tout déplacement d'animaux, "outils" indispensables dans un système herbager! Métissage du troupeau pour obtenir un type adapté au pâturage (Holstein x Jersey x Rouge-Scandinave). Veaux élevés par des vaches nourrices au pâturage. Formation continue dans le cadre de groupes d'échanges. Investissement dans le photovoltaïque.


Retour à la liste